Schlagwort: LINKE

La fermeture de Fessenheim, c’est maintenant!

19. septembre 2012  Allgemein

La section de Die LINKE Südbaden et le Parti de Gauche 67 exigent l‘arrêt immédiat de la centrale de Fessenheim et dénoncent le revirement des socialistes, désormais au pouvoir, qui s’étaient engagés dans un accord pré-électoral avec EELV à fermer immédiatement la plus ancienne centrale du parc nucléaire français

Sous la pression des résistances manifestées sur les deux rives du Rhin, les socialistes et les verts français s’étaient entendus pour acter dans leur accord programmatique en vue des législatives, la fermeture immédiatement de la centrale de Fessenheim. François Hollande et son gouvernement ont repoussé la date de sa fermeture à la fin de l’année 2016 exposant ainsi, durant quatre années supplémentaires, les populations rhénanes aux risques et dangers qui émanent des deux réacteurs, à bout de souffle aujourd’hui. C’est inquiétant pour les populations et inacceptable d’un point de vue citoyen.

Un accident s’est de nouveau produit il y a deux semaines à Fessenheim, blessant deux employés. Si aucun des systèmes critiques n’a été  affecté, il n’en reste pas moins vrai que la multiplication des évènements devant être notifiés (plus de 240 au cours des dix dernières années) fait de la plus ancienne centrale française, un lieu à haut risque, notamment en raison de sa vétusté et de son implantation dans une zone sismique.

Tout comme les dangers qui en émanent, le mouvement anti-nucléaire contre la centrale de Fessenheim ignore depuis toujours les frontières ; il n’acceptera pas les manœuvres dilatoires du gouvernement français. Les réacteurs de Fessenheim en bout de course sont un véritable danger et les populations de chaque côté du Rhin y sont exposées parce que F. Hollande a  tergiversé avec la parole donnée par le parti socialiste.

Pour autant, nous sommes conscients des inquiétudes que pourraient faire naître chez les salariés et sous-traitants cette  fermeture qui en aucun cas ne doit déboucher sur des pertes d’emploi. Bien au contraire, en matière de démantèlement de centrale nucléaire, Fessenheim a vocation à devenir un laboratoire de recherche et d’expérimentation de technologies novatrices de haut niveau et créatrices d’emplois.

C’est possible, c’est indispensable, c’est maintenant!

Warum die Parti de Gauche Besancon bei diesem Blog mitmacht

Parti-de-Gauche-logo

 

Le comité de Besançon du Parti de Gauche est partie prenante de ce blog franco-allemand qui permettra aux militants des partis politiques de gauche de Baden Württemberg, d’Alsace et de Franche Comté d’échanger des informations à la fois sur l’actualité politique de nos deux pays, mais aussi de nos régions d’origine, et d’intensifier les coopérations  politiques entre nos régions. Nous remercions nos amis allemands de Die Linke, qui ont assuré la mise en place technique et les contacts autour de cette initiative, que nous voyons comme la suite logique d’une série de rencontres avec des militants de Die Linke de Baden Württemberg.

 

Tout comme Oskar Lafontaine parrainait en novembre 2008 la création du Parti de Gauche aux côtés de Jean Luc Mélenchon, Dirk Spöri, Julia Meier et d’autres camarades de Die Linke Freiburg parrainaient à Besançon le lancement du Parti de Gauche dans le Doubs, en décembre 2008, nous faisant part de leurs expériences. D’autres rencontres ont suivi, d’un coté ou de l’autre du Rhin, à chaque fois très mobilisatrices, tant par leurs contenus politiques, que par l’aspect chaleureux des échanges.  Ces rencontres nous ont confirmé que nous partageons nombre d’analyses, en particulier sur la crise actuelle, sociale, financière, écologique, et avons nombre de mesures programmatiques similaires, comme par exemple le retour des banques dans le giron du public. Elles nous ont permis également de saisir que pour des raisons historiques, les niveaux de réflexion ou d’intégration de certaines problématiques peuvent être différents d’un côté ou de l’autre. Et ceci nourrit aussi justement les échanges entre nos organisations, qui apprennent ainsi l’une de l’autre. Nous souhaitons aussi partager les expériences, comme par exemple celle de nos camarades de Die Linke – parfois heureuses, parfois douloureuses-  en matière de participation à des gouvernements, questions qui agitent aussi notre organisation en France.

 

La mise en place de ce blog tombe au moment où s’élèvent aujourd’hui en France les critiques à l’égard de « l’Allemagne », « des Allemands » du fait de la rigidité politique de madame Merkel et de la droite allemande. « Nous critiquons madame Merkel parce qu’elle est libérale et non pas parce qu’elle est allemande.  Notre critique à gauche est celle que partagent nos camarades allemands de « Die Linke »,  écrit Jean Luc Mélenchon sur son blog le 4 décembre 2011. Les analyses politiques communes à Die Linke et aux organisations du Front de Gauche ont ainsi abouti précisément dans ces dernières semaines à la présentation, au même moment, et pour la première fois, d’un même texte de loi au Bundestag, par Die Linke, et à l’Assemblée nationale, par les députés du groupe Gauche Démocrate et Républicaine (qui regroupe les membres du Front de Gauche :PCF, Gauche Unitaire, Parti de Gauche) pour la création d’un Fonds européen de développement social, solidaire et écologique. De telles initiatives devraient se multiplier à l’avenir. Elles concrétisent notre lutte commune pour une autre Europe. Elles affirment que l’ennemi, ce n’est pas le Français ou l’Allemand, ce sont les néolibéraux et leur politique d’austérité, qu’ils imposent de concert à l’Europe, au mépris de la démocratie, quelle que soit leur nationalité. Dans la mesure où les politiques nationales sont pour une grande part une transposition de mesures, directives, textes négociés à l’échelle européenne, nous aurons de plus en plus besoin de contacts, de propositions, de manifestations communes pour nous opposer au courant actuel de l’Europe et imposer cette « autre » Europe que nous voulons. Ce blog devrait y aider.

 

Lorsque les libéraux français nous serinent le « modèle allemand » qui devrait assurer la « compétitivité » et le « redressement » de la France, il peut être intéressant d’aller  voir de plus près ce fameux modèle allemand, et de prendre l’avis de nos partenaires de Die Linke. Ce blog pourrait aussi y aider, par la mise à disposition de documents d’information et d’analyse, par exemple des fameuses lois Hartz IV qui pourraient bien inspirer un jour les bandits qui sont aux manettes  actuellement. Ce blog pourrait aussi y aider, au fur et à mesure des besoins.

 

 

On pourrait imaginer aussi et ceci comme simple exemple, que les programmes pour les prochaines élections européennes soient  communs, au moins en partie, à nos organisations. Après tout, les programmes partagés, au Front de Gauche, on sait faire…Pour commencer ce travail, concrètement, il faudrait examiner, traduire, mettre en parallèle les textes programmatiques de nos organisations, et discuter des propositions des uns et des autres. Cela peut aussi être l’objet de ce blog. Il pourrait être intéressant de savoir ce que pensent nos amis de Die Linke de la proposition du Front de Gauche d’affranchissement et de désobéissance au traité de Lisbonne ? On pourrait imaginer bien d’autres choses encore, qui viendront en leur temps, au fur et à mesure que nous cheminerons et ferons vivre ce blog.

 

Ami lecteur, nous te proposons de cheminer avec nous et de contribuer à faire de ce blog l’un des outils concrets vers une solidarité européenne active.

Die Parti de Gauche Besançon nimmt an diesem Blog teil, der den Genossen von Baden Württemberg, vom Elsass und der Franche Comté die Möglichkeit gibt, Informationen über die nationale und regionale politische Lage in unseren beiden Ländern auszutauschen. Er soll auch die Zusammenarbeit zwischen unseren Parteien verstärken. Wir danken unseren deutschen Freunden, die die technischen Aspekte übernommen haben, sowie die Kontakte für diese Initiative. Für uns ist dieser Blog eine logische Folge einer Reihe von Zusammentreffen mit Genossen der Partei DIE LINKE Baden-Württemberg. Ganzen Beitrag lesen »